Élection des membres du CSE : les avantages du vote électronique

Depuis le 31 décembre 2019, les entreprises du secteur privé sont contraintes de mettre en place un Comité Social et Économique ou cse si elles emploient 11 salariés et plus pendant 12 mois consécutifs. Les membres sont élus pour un mandat de 4 ans par les électeurs. Grâce aux évolutions technologiques, il est actuellement possible de procéder à un vote électronique.

CSE : pourquoi se tourner vers un vote électronique ?

Le vote en présentiel est très contraignant. En effet, la préparation des lieux où il faut accueillir l’ensemble des électeurs requiert du temps et de l’argent. Le dépouillement est aussi très chronophage. Par contre, l’organisation d’un vote électronique est plus facile et plus économique : sans impression, sans bureau de vote, sans urne et sans personnel pour assurer le dépouillement.

En plus de cela, les électeurs doivent se déplacer pour voter. Dans l’ère du numérique, ce n’est plus nécessaire. Les participants peuvent voter à tout moment et à tout endroit sur n’importe quel support numérique : Smartphone, ordinateur ou tablette. En bref, il n’y a aucune contrainte géographique et horaire. Ainsi, même les salariés en mission peuvent faire leur choix à distance, ce qui présente un avantage majeur.

En outre, les outils sont confidentiels et sécurisés et garantissent un risque d’erreur quasi nul. Tous les bulletins de vote sont clairs et par conséquent les participants ne risquent pas de se tromper. Il est d’ailleurs possible de suivre en temps réel l’évolution du vote. Le dépouillement est aussi automatique et les résultats sont donc irrévocables. Pour finir, la dématérialisation est une solution plus écologique. Pour plus d’informations sur les différents avantages du vote électronique CSE

, rendez-vous sur cette page.

Comment se déroule un vote électronique du CSE ?

Le vote électronique CSE doit respecter les termes des articles R.2314-5 à R.2314-18 du Code du travail. L’employeur est le président de cette instance. Dans un premier temps, les membres de l’assistance technique testent le système de vote et vérifient que l’urne est bien vide. Ensuite, le vote est ouvert et tous les électeurs reçoivent un mot de passe individuel et sécurisé pour accéder à l’interface. Après avoir fait son choix, le participant valide et reçoit un accusé de réception. On tient à noter que les données transmises sont confidentielles. De la sorte, n’y a pas de risque de fuite d’informations.

Lorsque le vote est terminé, le système est scellé. Les membres du bureau procèdent alors au dépouillement automatisé. Les résultats mettent en avant le nombre de participants, d’électeurs inscrits, de suffrages recueillis par chacun des candidats, de suffrages exprimés et d’élus. Il faut ensuite clore l’élection par la rédaction d’un procès-verbal.

Élection des membres du CSE : quel outil choisir ?

Il existe actuellement plusieurs solutions gratuites pour réaliser un vote électronique CSE. Toutefois, dans le cadre d’une élection professionnelle comme celle des membres du CSE, il est préférable d’opter pour un logiciel payant afin de bénéficier d’un outil confidentiel et sécurisé.

Dans ce cas, vous avez deux alternatives. D’une part, vous pouvez opter pour le mode Saas. Le logiciel est alors installé et hébergé chez un prestataire. Pour y accéder, il vous faut des identifiants. D’autre part, vous pouvez acheter une licence pour un usage sur le long terme.

Quel que soit le choix, les outils doivent répondre aux exigences du RGPD, un règlement européen relatif à la protection des données personnelles. De même, ils doivent offrir un accès illimité 24 h/24 sur internet et garantir la stricte confidentialité de vos données.

En outre, il peut aussi être intéressant de disposer d’un support de formation afin que l’équipe puisse comprendre le fonctionnement du logiciel avant le jour J. Cependant, ce service n’est pas forcément fourni par le prestataire. Il s’agit donc d’un paramètre à vérifier au moment de l’achat.

Comment dénicher un prestataire fiable ?

Si vous recherchez une solution logicielle de Vote électronique CSE, adressez-vous à un prestataire justifiant de plusieurs années dans ce domaine, c’est un gage de confiance. L’e-réputation est d’autant un paramètre à ne pas négliger. Pour trouver la meilleure offre, jetez un œil aux avis des autres clients en ligne.

Sur les forums d’avis et les réseaux sociaux, vous aurez accès à des témoignages sur les différents outils disponibles actuellement. Les plateformes ayant reçu plusieurs commentaires positifs sont surement plus fiables. De même, prenez le temps de vous renseigner sur les références. L’expérience client est en fait un bon indicateur.

Pour vous faire votre propre opinion sur la qualité des services et le sérieux des intervenants, contactez le conseiller client. Il doit être réactif et à l’écoute de vos besoins. S’il travaille dans ce domaine depuis des années, il doit être en mesure de répondre à toutes vos interrogations sur les différents outils de vote proposés par l’entreprise.

Enfin, il est conseillé de comparer les tarifs, car selon le fournisseur, le coût peut aller du simple au double. Toutefois, méfiez-vous des offres trop alléchantes. Il vaut mieux payer plus cher pour garantir la sécurité et la confidentialité des données.

Pourquoi recourir à un expert chsct ?
Combien y-a-t-il d’élus au sein du comité social et économique ?